Ne croire qu'en l'actualité

LA BÉNÉDICTION #2
8 avril, 2012, 6:21
Classé dans : ART,LA BÉNÉDICTION

LA BÉNÉDICTION #2 dans ART 5612304849_539f319799_b

Kashink, une des rares filles très actives dans le mouvement street art/graffiti, est une personne atypique. Elle porte souvent une moustache, elle peint d’immenses personnages protéiformes aux yeux multiples, des hommes la plupart du temps, ou des têtes de mort à la mexicaine, le tout dans un style graphique très coloré, loin des références traditionnelles du graffiti féminin. Son travail, qui s’inspire à la fois de Frida Kahlo, du « Bad Painting » de Basquiat et Keith Haring, et aussi de l’illustration est à la fois très présent dans la rue et dans les galeries où elle expose souvent. Elle est de plus en plus sollicitée pour présenter ses oeuvres à l’étranger (Canada, Etats Unis, Europe) et peindre les murs de villes européennes, notamment Vienne, Milan, Bristol, Moscou, et bientôt Varsovie. KASHINK revendique une peinture engagée, partant du principe que peindre dans la rue permet de faire passer de vrais messages à grande échelle. Parmi les thématiques qui lui tiennent à coeur, on trouve des sujets tabous dans notre société, tels que l’homosexualité, le statut de la femme, ou la mort. Dans ses expositions, on retrouve un engagement fort sur ces thèmes, KASHINK n’hésitant pas à se diversifier dans ses techniques de travail (installations, céramique, photo, sculpture, tatouage…)

Plus d’infos sur : www.kashink.com


Pas de commentaire
Laisser un commentaire



Laisser un commentaire

totalclash |
calvados14 |
mistercubi |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | chinchillamaskee
| redacmada
| lapetiteillustree